Cluster ECO-Chantier

Cluster ECO-Chantier

Président du cluster : Eric VERMOT
Chargé de missions : Catherine BOHEME

Le cluster  est une association qui a été labellisée « Grappe d’entreprise » en 2011 par la Datar.

Ce cluster s’intitule ECO CHANTIER. Il en existe deux en France dont un en Franche Comté. (Pour en savoir plus cliquez ici)
Le cluster  regroupe, sous l’acronyme ECO-chantier, 3 collèges de partenaires :
  • Les entreprises du TP, les bureaux d’étude et les acteurs économiques,
  • Les collectivités locales, les services de l’état et institutions,
  • Les organismes de formation et de recherches ainsi que les organisations professionnelles.
Et le chantier, c’est le lieu où nous allons exprimer nos compétences, expérimenter nos innovations toutes liées au développement durable et l’aménagement de notre territoire à l’échelle de la région de la Franche Comté.

L’ambition du cluster est d’acquérir une vraie légitimité dans le paysage économique régionale et qu’il soit un lieu de rencontres, d’échanges, fédérateur où l’ensemble des acteurs du public et du privé participe et contribue au développement des filières des Travaux publics.
Nos missions sont les suivantes :

C’est capitaliser et diffuser les bonnes pratiques et les expérimentations régionales. Cela se traduit par la :
  • Mise en place de charte de bonnes pratiques sur nos chantiers (ex : gestion des déchets sur chantier),
  • Signature de charte ECO-chantier avec la ville de Besançon et Charquemont (engagement de l’Entreprise vis-à-vis de son client),
  • Signature de la convention d’engagement volontaire avec les conseils généraux et autres maîtres d’ouvrage.

C’est promouvoir une approche environnementale de l’urbanisme de la conception à la réalisation auprès des maîtres d’ouvrage et cela concerne :

  • Démarche d’éco-conception

C’est encourager la capacité d’adaptation, de développement et d’innovation des entreprises face aux nouvelles contraintes environnementales :

  • Edition de guide de recyclage de matériaux alternatifs issus de l’industrie et valorisation de nos excédents de chantiers (guide mâchefer en cours de rédaction),
  • Appui aux démarches de diagnostics déchets des conseils généraux dans le cadre du plan d’élimination des déchets au niveau départemental,
  • Soutien aux montages d’appel à projet (nous en avons un bel exemple le projet Valo CQFD (réutilisation des matériaux de tranchées en place ; nous avons remporté l’appel à projet de l’Ademe au niveau national Valo CQFD en 2014).

C’est contribuer à l’adaptation des métiers des travaux publics aux mutations induites par les perspectives de l’économie verte :

  • Formation des apprentis (thème intégré dans leur cursus « développement durable dans nos métiers »),
  • Responsabilité sociétale des entreprises,
  • Diffusion et formation sur des logiciels d’éco-comparateurs (SEVE, Ecorce) où il est possible d’analyser et comparer les propositions des entreprises au niveau environnemental.